Vous qui, de France, lisez ce blog pour vous dépayser, cet article risque peut être de ne pas avoir l effet voulu… Ceux qui vivent ailleurs y trouveront peut être, comme nous, un brin d’exotisme… Car il y avait quelque chose de cet ordre, à revenir dans notre environnement d’avant, pas si lointain pourtant mais si légèrement décalé que l’on se plairait presque à regarder ce séjour comme une nouvelle - et intense - escale, en s amusant à nous/vous observer dans cette vie à terre…Un petit « guide de retour dans la tribu » en quelque sorte, doublé d’un « vie et mœurs des terriens de France, et plus précisément des amis et famille dits de la tribu des « beauxverts ». Forcément non exhaustif et incomplet…

NB : On entendra donc par membre de la tribu des beaux verts toutes personnes, amis ou famille, pour qui les 2 habitants de la Belle verte vouent des liens affectifs particulièrement forts…

Climat

A cette époque de l année, la tribu des beaux verts vit dans un froid exceptionnellement vif, même dans sa partie occidentale, bien que les records proviennent plutôt de la partie sud est de la zone habitée. Il en découle des habitudes vestimentaires très éloignées des nôtres : blousons, chaussures fermées et autres écharpes ont donc fait place à nos habituels tongs et débardeurs. Des éléments désormais tout à fait étrangers à notre quotidien ont la bas une place centrale : radiateur, cheminée, couette…

Le plus déconcertant réside cependant dans l’analyse de la météo : les beauxverts restés à terre se foutent littéralement de la force et de la direction du vent pour ne s intéresser qu’à la température extérieure, aussi élévée qu’un taux de croissance en temps de crise…

Habitat

Maison (avec ou sans terrain de tennis, avec ou sans vue sur la mer, avec ou sans cheminée…), caravane, chalet équipé 12V, manoir, appartement, à la ville ou à la campagne, le type d’habitat est très diversifié mais toujours accueillant.

La palme de l’originalité, lors de nos nombreuses visites chez l’habitant, est cependant détenue par une certaine P., belle fée cabossée qui a provisoirement élu domicile au centre de Traumatologie de l’ hôpital Purpan… s’il est des endroits plus appropriés pour des retrouvailles, celui la vous révèle en tous cas la force insoupçonnée de sa provisoire occupante … chapeau bas…

Composition sociologique

Très diversifiée, la tribu des beaux verts comporte des individus de toutes catégories d’age, sexe, profession… A noter cependant une plus forte proportion de la tranche d’age 30- 40 ans, comportant des caractéristiques particulières :

Forte tendance à se reproduire, induisant une importante hausse de la courbe des naissances

Forte tendance à la remise en question (autrement appelée crise de la trentaine), visant à remuer son actualité affective, professionnelle ou familiale… dur à vivre sur le coup, mais effets bénéfiques a posteriori…

Habitudes alimentaires

D’un naturel particulièrement accueillant, le membre de la tribu des beaux verts ne recule devant rien pour vous faire (re)découvrir de délicieuses spécialités : raclette, coquilles st jacques, viandes rouges, magrets et confits de canards sont autant de mets qui changent radicalement du riz/poisson que nous avions l habitude de consommer. Ajoutez a cela les différents breuvages issus du raisin et autres délices chocolatés et vous conviendrez qu un séjour prolongé peut s avérer dangereux pour votre charge pondérale… (Certains ont choisi une drôle de méthode pour y remédier, consistant à courir devant un téléviseur avec une télécommande à la main… on préférera la reprise de la baignade en eaux chaudes).

Loisirs

Si un séjour de trois semaines vous laissent peu de temps pour goûter aux joies du cinéma et autres spectacles (quoique…), la diversité environnementale permet cependant de pratiquer quelques loisirs amusants :

En zone côtière, la pêche à pied conjugue balade au grand air et discussion entre copines, tout en vous garantissant un repas de fête (aaaaaaah les palourdes au beurre persillé…)

A la montagne : grâce au ski alpin ou au ski de fond, et encadré par des professionnels de la montagne, il est possible de goûter (de très près parfois, selon votre niveau) à nouveau aux joies de la neige et à la beauté des sommets… Dépaysant après un long séjour sous les tropiques…

En milieu urbain : les manèges vertigineux avec neveux et nièces promettent des sensations à peine égalées par une montée en tête de mat par force 10…

Le reste du temps, profitez des soirées qui ne finissent pas, de celles ou on refait le monde et autres privilèges dus au retour en milieu affectif…

Fêtes traditionnelles

Décembre est un mois particulièrement faste en terme de fêtes traditionnelles.

La première, Noel, permet un bain familial délectable et prouve une nouvelle fois l’intarissable générosité des membres de la tribu.

La seconde consiste en la célébration de la nouvelle année. Pour un réveillon réussi, prenez une ancienne salle de bal, retrouvez y moults copains et surtout chauffez très peu l’espace : à 8 degrés, les invités se verront obligés de cramer le dance floor pour ne pas rester congelés… Ambiance assurée !

Transports

Ni bateau, ni aluguer mais un moyen économique et pas trop polluant : le covoiturage vous permettra de faire le tour de votre tribu avec un budget et une empreinte écologique raisonnable (www.covoiturage.fr)

Conseils pour les exilés flottants : prévoir un séjour supérieur à trois semaines afin d’éviter un rythme de visite proche du marathon, et les frustrations qui s’ensuivent.

Au retour, prévoir quoiqu il en soit une cure de sommeil intensive, pour vous remettre tranquillement dans le rythme tropical.

De manière générale, un séjour au sein de votre tribu vous conforte affectivement, vous recrédite en point confiance, vous pousse à continuer…tout simplement, et comme dirait Gisèle, ca fait du bien…

Voila… depuis, et après une bien chouette étape chez les copains de Las Palmas, nous avons dormi, dormi … retrouvé le petit village de Palmeira et les copains du coin, repris nos marques sur la Belle Verte… Ici le vent souffle fort et nous implorons le Père Noel de nous prévoir une belle météo une fois le bateau prêt à naviguer…

D’ici là , bien belle route à travers 2009